Le Conseil synodal a émis de nouvelles directives pour faire face à la crise due au coronavirus. Quelques extraits:

« A situation exceptionnelle, dispositions exceptionnelles
Le Conseil synodal, autorité exécutive de l’EERV, demande expressément d’appliquer les mesures prises par le Conseil d’Etat ce jour pour endiguer la transmission du virus, notamment à travers les différentes rencontres d’Eglise. Une attention mutuelle et particulière est portée sur les populations à risque au principe de solidarité individuelle et collective.

En lien avec les différentes parties prenantes, les dispositions ci-après ont été décidées. Ces mesures sont exigeantes – parfois difficiles à prendre – mais nécessaires, veuillez vous y conformer strictement jusqu’à nouvel avis :

Services funèbres

Maintien des cérémonies funèbres uniquement dans la stricte intimité familiale, maximum 10 personnes
(Voir aussi ci-dessous)

Rencontres communautaires et cultuelles

Suspension des cultes, sainte cène, visites, soupe de carême, camps à l’étranger, assemblées, colloques, conseils, réunions, séances, cérémonie des Rameaux, camps, rencontres d’enfants et de catéchisme, etc. (liste non exhaustive) »

Les principales conséquences pour la paroisse de Belmont-Lutry

  • Les cultes ordinaires (JeudiDieu et cultes du dimanche) sont suspendus jusqu’à nouvel avis
  • Les mariages ou baptêmes sont suspendus
  • Les rencontres destinées à l’enfance (Eveil à la foi et culte de l’enfance) sont supprimées
  • Les rencontres de catéchisme sont supprimées
  • Les confirmations prévues aux Rameaux (5 avril) sont reportées à une date ultérieure
  • La vente de roses solidaires au marché de Lutry n’aura pas lieu
  • La soupe de carême du 2 avril à Belmont est supprimée
  • Le camp de catéchisme (KT-10) dans les Cévennes (13-18 avril) est annulé
  • Le week-end de formation des JACKs (20-22 mars) est annulé
  • Les visites à domicile sont suspendues
  • Les services funèbres ne peuvent avoir lieu que sous la forme « dans l’intimité » (10 personnes au maximum)
    (c’est-à-dire 8, si l’on compte le pasteur et l’organiste).
  • L’entretien de préparation avec le pasteur ne se fera pas au domicile de la famille, mais de manière spéciale.
    Voir les prescriptions particulières à la page « services funèbres« .